Baguage de corneilles au Jardin des Tuileries

Depuis son arrivée à Paris dans les années 1970, la corneille noire est devenue une espèce commune des parcs et jardins de la capitale. Particulièrement friandes de nos déchets, les corneilles s’y plaisent et leur population augmente. Chaque usager du parc interagit différemment avec les corneilles : certains les nourrissent volontairement, d’autres les rejettent ou sont simplement indifférents à leur présence.

Cependant, cette augmentation du nombre de corneilles et des nuisances qui peuvent leur incomber a eu pour conséquence la réaction de certains élus d’arrondissements ces dernières années. La ville de Paris a ainsi chargé le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) de vérifier s’il était possible d’étudier le comportement de ces oiseaux grâce à la pose de bagues colorées et numérotées.

Initié l’année dernière par Frédéric Jiguet, enseignant-chercheur au MNHN et responsable du projet, le programme de baguage a d’abord débuté au Jardin des Plantes en juillet 2015. On pourrait croire que chaque groupe de corneilles est lié à un seul parc, mais ce n’est pas du tout le cas ! En effet, les corneilles se déplacent dans Paris, de parc en parc. Le baguage a donc pour but de suivre leur dispersion et mesurer l’ampleur de leurs déplacements dans Paris et la petite couronne. Chaque individu porte ainsi deux bagues identiques sur chaque patte, indiquant le parc où il a été bagué et un numéro unique permettant son identification.

corneille noire
corneille noire
Crédits : S. Gallen

En 2016, c’est au jardin des Tuileries que se poursuit le programme. Une cage à corvidés contenant des corneilles « appelants » permet ainsi en ce moment à Frédéric Jiguet et à ses collaborateurs d’attirer les corneilles, appelées par leurs congénères, pour les capturer. Une fois mesurées, pesées et baguées (tout se passe très rapidement pour minimiser le stress provoqué chez les oiseaux), les corneilles sont relâchées. Elles repartent ainsi avec deux bagues qui permettront d’étudier leurs déplacements !

Comment participer à ce programme ?

Le système de bague permet de reconnaître les individus sans avoir besoin de les recapturer. Le numéro de bague est ainsi facilement observable aux jumelles ou après photographie de l’oiseau.

Si vous observez une Corneille baguée en région parisienne, notez le lieu, la date (et l’heure si possible), le numéro et la couleur de la bague. Signalez également si l’oiseau porte ses deux bagues et s’il en manque une, sur quelle patte. Vous pouvez envoyer toutes ces informations à corneilles@mnhn.fr, avec photo si possible.


Mis à jour le : lundi 12 décembre 2016

Partagez :

LPO Île-de-France

Agissez avec la LPO

Adhérer

Adhérer

Animal en détresse

Animal en détresse

Créer son Refuge LPO

Créer son Refuge LPO

Groupes locaux

Groupes locaux

Sortie Nature

Sortie Nature

Suivre la LPO Île-de-France

Suivre la LPO Île-de-France