Non à l’urbanisation du parc Georges Valbon à la Courneuve (93)

Le parc, réserve de biodiversité

Situé au nord de la Seine-Saint-Denis, le parc Georges Valbon représente 415 hectares de nature en zone urbaine. Ce site remarquable est classé en zone Natura 2000. Au niveau départemental, il bénéficie de l’appellation ENS (Espace Naturel Sensible). Ce parc urbain, en partie ouvert au public, est un réservoir de biodiversité en plein cœur de la petite couronne parisienne où de nombreuses espèces faunistiques et floristiques y évoluent, notamment des espèces rares comme le blongios nain, considéré comme en danger dans la région.

Blongios nain, espèce emblématique du parc
Blongios nain, espèce emblématique du parc
Crédits : M. Duclos

Le projet d’urbanisation et ses limites

Aujourd’hui, l’équilibre de ce site naturel se trouve menacé par un projet d’urbanisation qui amputerait le parc de près de 80 hectares, soit 19% de sa superficie actuelle.
La finalité du projet est la construction d’un Central Park lié au Grand Paris. Sur le modèle des grands parcs urbains nord-américains (Central Park à New York), le site deviendrait un lieu de résidence privilégiée avec la construction de logements (283 000 habitants), et un lieu de loisirs (aire de jeux, activités nautiques et sportives).
Il s’agit d’un projet d’envergure qui soulève de nombreuses questions sur le plan écologique :

  • Quel sera l’impact des travaux sur la faune locale ? Face à l’ampleur du projet, la durée des travaux sera de plusieurs années. Les travaux impacteront fortement la reproduction et la migration des espèces présentes dans le milieu, aussi bien les oiseaux que les amphibiens par exemple.
  • La compensation écologie proposée était-elle viable ? Avec une perte de près de 19% de la superficie du parc, le projet d’urbanisation prévoit la création d’un corridor écologique pour compenser la perte d’habitats. Or, la création de corridor favorise la fragmentation des milieux naturels aux dépens des espèces qui se reproduisent sur les réservoirs de biodiversité et non pas sur les corridors écologiques. La protection de la biodiversité par la fragmentation des réservoirs de biodiversité compensée par la création de corridors écologiques est un non-sens.
  • Si le projet aboutit, quelle part sera faite à la lutte contre la pollution lumineuse ? La création de logements permettant l’accueil de 283 000 habitants et l’ouverture possible du parc la nuit entraineront un éclairage nocturne intensif. Or, il a été prouvé que la pollution lumineuse entraine de fortes perturbations sur les espèces nocturnes, tels que les chouettes et hiboux, les chauves-souris, et même certains insectes.
  • Jusqu’où sera assouplie la réglementation environnementale ? Le parc est classé Natura 2000 et est désigné au titre de la Directive Oiseaux. La France s’est donc engagée dans la préservation et le maintien des espèces et de leurs habitats naturels. Le développement de ce projet remettrait donc en question la politique écologique de l‘État.

L’action de la LPO et des ses sympathisants

Parc Georges Valbon, un espace naturel en zone urbaine à protéger
Parc Georges Valbon, un espace naturel en zone urbaine à protéger

La LPO se positionne très clairement contre ce projet et en appelle au soutien de ses sympathisants.

A l’échelle nationale, pour dénoncer ce projet qui aurait de lourdes conséquences sur l’équilibre du milieu, les espèces qui y sont liées, et qui va à l’encontre des Directives Oiseaux et Habitats, la LPO a adressé un courrier à la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, Madame Ségolène Royal, et également au premier ministre Monsieur Manuel Valls leur demandant de ne pas intégrer ce projet dans les investissements d’avenir.

Au niveau local, une forte opposition se développe également. Ainsi, vous pouvez agir pour dénoncer ce projet d’urbanisation et défendre l’intégrité du parc en devenant signataire de la pétition en cours :

De plus, des pique-niques citoyens sont organisés chaque dimanche depuis le 10 mai pour montrer la mobilisation de la population locale, vous pouvez également y participer.


Mis à jour le : mercredi 8 juillet 2015

Partagez :

LPO Île-de-France

Agissez avec la LPO

Adhérer

Adhérer

Animal en détresse

Animal en détresse

Créer son Refuge LPO

Créer son Refuge LPO

Groupes locaux

Groupes locaux

Sortie Nature

Sortie Nature

Suivre la LPO Île-de-France

Suivre la LPO Île-de-France