Bilan des comptages depuis 2013

Les populations d’hirondelles de fenêtres ont subi une importante diminution de leurs effectifs ces dernières années. Afin d’obtenir des informations sur la localisation, la taille et l’évolution de ces populations, la LPO Île-de-France a mis en place un protocole de suivi des hirondelles sur la région.

Ce protocole présentait le phénomène de diminution de la proportion des petites colonies (< 30 couples nicheurs) et grandes colonies (> 50 couples nicheurs) au profit des moyennes colonies (entre 30 et 50 couples nicheurs). Les petites colonies isolées, de moins de 10 couples demandant une pression d’observation trop grande, sont sous-inventoriées. On préconisait donc de répartir l’effort d’inventaire sur le suivi des moyennes et grandes colonies.
Après ces 4 années, on s’est proposé de faire un premier bilan du suivi des colonies d’hirondelles de fenêtre en Île-de-France.

Hirondelle de fenêtre
Hirondelle de fenêtre
Crédits : Hervé Michel

Depuis le début du suivi en 2013, nos bénévoles ont permis le référencement de 570 sites présentant des colonies d’hirondelles de fenêtres, localisés sur plus de 350 communes dans la région. Même si les hirondelles ont tendance à être fidèles à leur lieu de nidification, les données récoltées montrent que les effectifs au sein des colonies varient beaucoup au fil du temps. Ainsi, même au bout de 4 ans d’observation, on ne peut extraire que peu d’informations de ce suivi. En effet, on a pu voir que les effectifs totaux (somme de tous les individus/couples dénombrés dans la région) sont très influencés par l’effort de participation des bénévoles au suivi qui varie lui aussi beaucoup au fil du temps. Il est donc difficile de proposer une estimation de la variation des populations d’hirondelles sur la région à partir de ces données. De la même façon, même si les chiffres semblent aller vers le sens de ce que l’on attendait, il est difficile de conclure sur la diminution des petites colonies d’hirondelles, et d’imaginer qu’elle puisse être si rapide.

Ces premiers chiffres après 4 années de suivi suscitent autant de questions que de réponses. On peut penser que si le nombre de sites visités chaque année se stabilise, les données deviendront un peu plus facilement exploitables. Comme préconisé par la LPO, l’effort de suivi doit encore être maximisé sur les moyennes et grosses colonies qui sont plus facilement repérables et dont le suivi, a terme, fournira plus d’informations sur l’état des populations d’hirondelles.

Maintenant que nombres de ces moyennes et grosses colonies ont été repérés, la LPO va donc fournir une liste de ces colonies à visiter en priorité aux bénévoles du réseau pour ainsi améliorer le suivi.

Pour le suivi des hirondelles de fenêtres, nous avons pu compter sur la participation de plus de 100 observateurs depuis 2013. La LPO Île-de-France remercie toutes ces personnes bénévoles qui œuvrent chaque jour pour la protection de la nature.

Pour participer aux suivis des colonies en 2017, n’hésitez pas à contacter ou relayer vos observations à Hugo Meunier (hugo.meunier@lpo.fr) ou Melissa Roig (melissa.roig@lpo.fr).

Pour accéder à la version complète du Bilan :

Bilan_Hirondelles_2013-2016
Bilan_Hirondelles_2013-2016
Crédits : Hugo Meunier SCV LPO IDF
PDF

Mis à jour le : mardi 2 mai 2017

Partagez :

Préserver la biodiversité

Agissez avec la LPO

Adhérer

Adhérer

Animal en détresse

Animal en détresse

Créer son Refuge LPO

Créer son Refuge LPO

Groupes locaux

Groupes locaux

Sortie Nature

Sortie Nature

Suivre la LPO Île-de-France

Suivre la LPO Île-de-France