Suivi des colonies d’hirondelles de fenêtre 2017

Dans le cadre du Suivi des Colonies d’Hirondelle de Fenêtre (SCHF) en Ile-de-France, la LPO IDF a proposé en 2013 un protocole ayant pour objectif de maximiser l’effort de suivi sur les moyennes (entre 30 et 49 couples nicheurs) et grandes colonies (>50 couples nicheurs). En effet, les nids isolés demandant une pression d’observation trop grande et trop gourmande en temps, les petites colonies sont sous-inventoriées.

Le bilan après 4 années a mis en évidence l’importante influence de l’effort de participation sur les effectifs inventoriés, et la difficulté que peut présenter l’exploitation des données.

Au commencement du suivi en 2013, 24 « grandes » colonies ont été référencées. Depuis le début du suivi, le travail des bénévoles LPO pour le SCHF a permis de doubler ce nombre : 50 colonies comptent ou ont compté au moins 50 couples nicheurs.

Nids d'Hirondelle de fenêtre
Nids d’Hirondelle de fenêtre
Crédits : Nicolas Macaire

En 2016, aucune nouvelle grande colonie n’a été découverte et seules 25 des 50 grandes colonies déjà connues ont pu être visitées, même constat pour les moyennes colonies. Pour améliorer le suivi, il est important que ces colonies soient idéalement visitées chaque année, afin d’identifier l’évolution des populations d’hirondelles dans notre région et assurer au mieux leur préservation si nécessaire. Alors, dans cet objectif, les moyennes et grandes colonies ont été répertoriées ainsi que leur localisation (cf tableaux ci-dessous).

Si le suivi des Hirondelles de fenêtre vous intéresse, n’hésitez pas à vous référer à ces listes et au protocole SCHF (cf document PDF ci-dessous) pour aller visiter les colonies à leur retour de migration et durant cet été. Il s’agit de compter le nombre de nids « actifs », le meilleur critère d’observation, qui permet d’être certain de l’occupation d’un nid, est la présence de jeunes quémandant de la nourriture à l’entrée du nid.

Nourrissage Hirondelle de fenêtre
Nourrissage Hirondelle de fenêtre
Crédits : Claude Nardin

Les effectifs des années précédentes sont également inscrits dans ces tableaux. Il est cependant important de remarquer que la zone géographique sur laquelle se repartie une colonie est très variable. Ainsi, si certaines colonies regroupent des dizaines de nids sur seulement 1 ou 2 bâtiments isolés, à l’opposé, les 50-100 couples nicheurs de la cité Jardin à Suresnes se répartissent sur tout un quartier ! Selon les colonies, le comptage peut donc prendre plus ou moins de temps, l’objectif étant de ne pas sous-estimer la taille des colonies.

Nous vous inviterons ensuite à inscrire vos observations sur le réseau Faune Île-de-France relayer toutes vos observations aux référents du programme via l’adresse email hirondelles.idf@lpo.fr .


Mis à jour le : jeudi 1er juin 2017

Partagez :

Préserver la biodiversité

Agissez avec la LPO

Adhérer

Adhérer

Animal en détresse

Animal en détresse

Créer son Refuge LPO

Créer son Refuge LPO

Groupes locaux

Groupes locaux

Sortie Nature

Sortie Nature

Suivre la LPO Île-de-France

Suivre la LPO Île-de-France