Pour aller plus loin

Bilans annuels

Retrouvez les bilans réalisés par notre antenne Île-de-France sur le programme Oiseaux en détresse.

Bilan 2015 Oiseau en Détresse Île-de-France
Bilan 2015 Oiseau en Détresse Île-de-France
Crédits : LPO IDF
Bilan 2014 Oiseau en détresse LPO Île-de-France
Bilan 2014 Oiseau en détresse LPO Île-de-France
Crédits : LPO IDF
Bilan 2013 Oiseaux en détresse LPO Île-de-France
Bilan 2013 Oiseaux en détresse LPO Île-de-France
Crédits : LPO IDF
Bilan 2012 Oiseaux en détresse LPO Île-de-France
Bilan 2012 Oiseaux en détresse LPO Île-de-France
Crédits : LPO IDF
Bilan 2011 Oiseaux en détresse LPO Île-de-France
Bilan 2011 Oiseaux en détresse LPO Île-de-France
Crédits : LPO IDF

Comment limiter les causes d’accueil

Agir de façon préventive permet de lutter en amont contre les causes de détresse. Chacun peut intervenir à son niveau. Voici quelques conseils pour identifier et limiter les principaux dangers.

Merle noir mort d'une collision
Merle noir mort d’une collision
Crédits : B. Töllner

Les baies vitrées, une double source de danger
Qui n’a pas trouvé un oiseau étourdi au pied de sa véranda… N’attendez pas pour y remédier ! La transparence du verre ou sa réflexion de l’environnement extérieur peuvent en effet poser problème. Les oiseaux ne matérialisent pas la surface vitrée et s’y heurtent parfois violemment. Devant le nombre d’infrastructures en verre, le risque de collision est accru et bien souvent sous-estimé.
Pour limiter le phénomène, le principe est simple, il suffit de rendre la surface visible en matérialisant le verre (verre coloré, dépoli, marquages, etc.). Pour cela différents modèles de silhouettes anticollisions, à poser son la face extérieure du verre, sont en vente auprès de notre boutique . Retrouvez l’ensemble des solutions proposées dans notre brochure « Vitres, pièges mortels ».

Prédation par les animaux domestiques
Les blessures faites par des animaux domestiques sur des animaux sauvages sont très variables en fonction de la vigilance de leur maître. Les chats sont particulièrement concernés par cette problématique.
Des aménagements simples peuvent permettre de limiter la prédation des oiseaux par les chats :

  1. placer vos mangeoires et nichoirs dans des endroits dégagés où les animaux ne pourront pas se tapir en embuscade ;
  2. empêcher les prédateurs d’accéder aux mangeoires ou aux nids en installant sur les troncs ou poteaux des stops-minous.

Conduits de cheminée, grilles d’aération et poteaux creux
Bon nombre d’oiseaux se retrouvent pris au piège à l’intérieur des cheminées et autres conduits. Seul, l’oiseau est incapable de remonter le conduit lisse et étroit. Il se débat et s’affaiblit rapidement. Pour éviter d’agir dans l’urgence, il est facile d’obturer en amont ces conduits en apposant une protection grillagée. Des mailles de 1 à 2 cm suffiront pour empêcher l’accès aux oiseaux tout en laissant s’échapper la fumée.
Les oiseaux cavernicoles sont les principales victimes, car ils recherchent des cavités où nicher. Pensez à leur installer des nichoirs spécifiques à proximité.

D’autres dangers existent pour lesquels des solutions sont possibles.


Mis à jour le : mercredi 8 février 2017

Partagez :

Tous Biodiv’acteurs !

Agissez avec la LPO

Adhérer

Adhérer

Animal en détresse

Animal en détresse

Créer son Refuge LPO

Créer son Refuge LPO

Groupes locaux

Groupes locaux

Sortie Nature

Sortie Nature

Suivre la LPO Île-de-France

Suivre la LPO Île-de-France